icon_bau Supports de A à Z

A. Amiante

Il existe de nombreux documents sur l’amiante, en particulier à la suva, voir http://www.suva.ch/amiante

Titre Description Poids Date d'ajout Download
Travailler avec des matériaux amiantés (Mesures) 105.36 kb 17. janvier 2017 Download Aperçu
Flash SSE 26 Amiante 216.47 kb 17. janvier 2017 Download Aperçu
Aide-mémoire amiante 2 244.31 kb 17. janvier 2017 Download Aperçu
Aide-mémoire amiante 1 42.81 kb 17. janvier 2017 Download Aperçu
Aide-mémoire amiante (phase d'offre) 873.17 kb 17. janvier 2017 Download

A. Autoévaluation de l'organisation sécurité/santé de l'entreprise

La liste de questions ci-dessous permettra à la direction et au PERCO d’établir une auto-évaluation de l’organisation en matière de santé et de sécurité de l’entreprise. Les questions qui ne concernent pas l’entreprise doivent être évaluées avec le maximum de points.

La très petite entreprise de moins de 10 collaborateurs qui n’a des risques particuliers que sporadiquement doit justifier de manière simple les mesures qu’elle a prises selon le point 3.2 de la directive 6508 [Elle présente de manière crédible que des mesures concrètes ont été prises (p. ex. sur la base de listes de contrôle remplies, de pièces justifiant les mesures prises, de procès-verbaux, de documents de formation, de renseignements oraux, etc.)].

Les questions liées à des actions purement volontaires et les questions impliquant une mise en oeuvre simplifiée pour les entreprises de moins de 10 collab. sont mentionnées. Sous « Indication pour les très petites entreprises », la façon de mettre en oeuvre de manière simple est expliquée. Dans ce cas, ici aussi le nombre maximal de points est noté, si les mesures sont prises.

A. Attaches rapides
1. Introduction
Les attaches rapides hydrauliques sont pratiques et efficaces. Plusieurs accidents ont cependant montré que certains de ces appareils présentent des risques. Si des accessoires sont mis en place sans effectuer le processus de verrouillage de l’attache, il est possible, pour certains systèmes d’attaches rapides, que des accessoires tombent de manière subite.
La Suva est arrivée à la conclusion que ces risques peuvent être minimisés à l’aide de mesures constructives.

En sa fonction d’autorité de surveillance du marché, elle a examiné différents types d’appareils conformément à la loi sur la sécurité des produits (LSPro) et constaté que certains ne correspondent pas aux prescriptions de la directive européenne  relative aux machines.

 2. Interdiction de vente à partir du 1.1.2016 / interdiction d’utilisation à partir du 1.1.2020. La Suva a décidé d’interdire la vente de différents types d’attaches rapides, interdiction qui entre en vigueur le 1.1.2016.
Plus d’informations dans les documents suivants:
B. BST-INFO

Vous trouverez tous les numéros du BST-INFO encore conformes à l’état de la technique et aux règles de l’art ci-dessous:

Gros-oeuvre – BST-INFO

 

C. Contrôles de chantiers internes et SUVA

Vous trouverez ci-dessous des documents utiles pour le contrôle de chantier.

Les deux premiers sont des listes de contrôle à l’attention des CM, CT et techniciens pour leurs propres chantiers de moindre taille.

Le dernier document est destiné aux entreprises assez grandes qui organisent des contrôles de chantiers par des cadres qui ne sont pas directement actifs sur le chantier (PERCO, CS, CT, …)

Titre Description Poids Date d'ajout Download
10-200_Règles-RapportdeCTRLdechantier 117.81 kb 18. janvier 2017 Download
06-011_CLpetitschantiersGC 724.84 kb 18. janvier 2017 Download Aperçu
06-010_CLpetitschantiersbatiments 936.47 kb 18. janvier 2017 Download Aperçu

Les contrôles suva suivent des principes juridiques définis pour les procédures d’exécution. L’aide-mémoire ci-dessous en rappelle les points importants pour l’entreprise de gros-oeuvre.

 

F. Fouilles: largeur

Nous avons réalisé un outil excel de calcul de la largeur de fouilles selon les normes et ordonnance suivants:

  • Norme SIA 190
  • Norme VSS SN 640535c
  • OTConst art. 55-57

Ce document peut-être téléchargé ci-dessous

Titre Description Poids Date d'ajout Download
Calcul_largeur_fouilles_130131f_T 111.62 kb 18. janvier 2017 Download Aperçu

C. Grandes chaleurs

Mesures d’ordre organisationnel:

  • Désigner les responsables (premiers secours)
  • Déterminer les moyens de protection à utiliser pour la peau et le corps
  • Mettre à disposition de l’eau potable: d’une hydrante, d‘une fontaine ou d’un robinet (conformément aux règles de l’hygiène). Si le point d’eau est éloigné de plus de 100 m, distribuer de l’eau dans des bouteille.
  • Adapter éventuellement l’horaire de travail et les activités en fonction des nuisances provoquées par la chaleur.

Mesures pour le personnel:

F. Grands froids

De basses températures atmosphériques entravent la motricité, la finesse du toucher et l’habileté. Le vent et l’humidité peuvent renforcer la sensation de froid. Le danger dépend donc de la température de l’air ambiant et de la vitesse du vent (source: brochure du seco, Travailler au froid, 2008):

Vitesse du ventFaible danger avec équipement suffisantDanger élevé de gelures des parties du corps non protégéesGrand danger
1 m/s = 1 Beaufort (vent perceptible sur le visage)jusqu’à -28° Cde -28° C à -50°C> -50° C
10 m/s = 5 Beaufort (brise forte)jusqu’à -5° Cde -5°C à -25°C> -25° C

 

 

Dans un environnement de travail froid, le danger pour la santé est en règle générale faible lorsque les vêtements sont adaptés en conséquence (c.-à-d. empêchant la perte de chaleur et la formation de sueur).

En cas d’activité physique réduite ou d’activité exercée à des endroits particulièrement exposés au vent, des mesures supplémentaires peuvent dans des cas individuels être nécessaires (p.ex. dispositifs de protection contre le vent, consommation de boissons chaudes, adaptation des phases de travail).

G. Grues: contrat de location

AIDE-MÉMOIRE: location de grues

Lorsqu’une grue à tour pivotante de la catégorie B est utilisée sur un chantier, l’entrepreneur peut être soit locataire, soit bailleur. En règle générale, le locataire répond du respect des prescriptions, à moins qu’il en ait été convenu autrement par contrat. Le nouvel aide-mémoire de la SSE «Location de grues: recommandations et points à vérifier» vous indique comment procéder  pour examiner les conditions contractuelles et de livraison.

L’aide-mémoire mentionne les points à observer lors de la location de grues et à insérer si possible dans le contrat de bail.  La question de l’expertise est essentielle et doit être abordée dans les documents contractuels. Il est important que le bailleur garantisse dans le contrat que toute la documentation requise soit disponible et que le marquage soit conforme aux prescriptions. Il convient donc de déterminer quels documents sont remis au locataire et lesquels peuvent être consultés auprès du bailleur. En règle générale, le procès-verbal de réception ou de remise doit mentionner par écrit quels documents ont été transmis.

G: Grues: liste de contrôle pour la fondation

Liste de contrôle pour l’évaluation et le calcul des fondations de la grue

En collaboration avec des entreprises, la SSE a réalisé une nouvelle liste de contrôle pour l’évaluation et le calcul des fondations de la grue par le CT/technicien. Celle-ci défini quels documents sont nécessaires et quels données doivent être vérifiées afin de réduire les risques d’accident de grue.

Attention! Veuillez lire le mode d’emploi pour l’installation du documents Excel.

Vous trouvez aussi un document pdf pour le contrôle par le contremaître de la bonne exécution de la fondation de la grue.

H: Habits haute-visibilité

Aide-mémoire sur les habits à haute-visibilité

Afin d’atteindre les exigences de la norme SN EN ISO 20471 on doit utiliser des textiles qui n’offrent pas de protection pour d‘ autres dangers liés aux travaux routiers ou qui peuvent par haute températures déclencher d’autres dangers. Cet aide-mémoire donne des informations sur ces habits et montre comment sur la base de l’évaluation des dangers, les mesures doivent être priorisées.

 

 

M. MPC, Mesures propres (spécifiques) au chantier

La règle est que les dépenses relatives aux mesures de protection sont comprises dans l’offre de l’entrepreneur. Au cours du déroulement du chantier, d’autres entreprises commencent à utiliser ces mesures. Aussitôt qu’elles ne servent plus qu’à celui qui les a posé, elles deviennent des mesures propres (=spécifiques) au chantier et ne sont plus sous sa surveillance, mais sous celle de la direction des travaux car la responsabilité passe au maître d’ouvrage. A leur charge dorénavant de les maintenir en parfait état. Les différents documents ci-dessous sont importants:

P. Panneau de chantier

Le panneau de chantier que nous avons réalisé aura bientôt 10 ans. Il devrait être sur tous les chantiers.

IMG_0522-768x1024

 

 

 

 

 

 

 

Le bulletin de commande peut-être téléchargé ici.

Titre Description Poids Date d'ajout Download
05-400_Panneau_chantier 63.01 kb 18. janvier 2017 Download Aperçu

 

 

 

 

 

 

 

P. Permis machinistes

Les deux feuilles du tableau Excel accessibles ci-dessous donnent une vision globale des exigences relatives aux permis machinistes et de conduire dans les 6 cantons romands.

S. Premiers secours

La chaîne de sauvetage est décrite de manière simple et logique dans le document « 1ères minutes, 1ers secours », celui-ci peut être commandé via le bon de commande suivant:

S. Signalisation: procédures cantonales en Romandie

Les procédures cantonales pour la signalisation chantier en Suisse romande sont brièvement décrites dans ce document.

Titre Description Poids Date d'ajout Download
Procédure cantonales pour la signalisation chantier RR 12.96 kb 02. février 2017 Download

S. Santé et environnement

Les problèmes d’environnement sont souvent aussi des problèmes de santé, vous trouverez des des informations utiles à la protection de la santé des travailleurs dans la brochure « L’environnement sur mon chantier », en particulier dans les chapitres sur l’air, sur le bruit et sur les toxiques.

Titre Description Poids Date d'ajout Download
manuel_environnement_sse_f_v09_R 5.17 mb 19. janvier 2018 Download Aperçu

T. Talus: justificatif de sécurité

Selon l’article OTConst 56 al. 4 un justificatif de la sécurité doit être présenté dans certaines conditions.

2027778645-bagger-baugrube-fritzlar-pdng

Selon l’article OTConst 56 al. 4 un justificatif de la sécurité doit être présenté dans certaines conditions.

4 Un justificatif de la sécurité doit être présenté lorsque:

a. les relations suivantes entre la profondeur et le recul horizontal ne peuvent pas être observées:1
1.
dans les terrains très compacts et résistants: au maximum 3 : 1,
2.
dans les terrains meubles et moins résistants: au maximum 2 : 1,
3.
dans les terrains ébouleux: au maximum 1 : 1;
b. la hauteur du talus est de plus de 4 m;
c. le talus devra, selon toute vraisemblance, supporter des charges supplémentaires imputables aux véhicules, aux machines de chantier ou aux dépôts de matériaux;
d. il y a des venues d’eau ou lorsque le pied du talus se trouve dans la zone de la nappe phréatique.

Titre Description Poids Date d'ajout Download
Justificatif pour talus_as1754 123.41 kb 18. janvier 2017 Download Aperçu

T. Tronçonneuse à chaîne

Utilisation de la tronçonneuse à chaîne

bfa_info_40-2_7_1

L’employeur ne peut soumettre  ses collaborateurs à des dangers particuliers  que s’ils y ont été formés spécifiquement (OPA art. 8). Les utilisateurs de tronçonneuse à chaîne doivent avoir au moins 18 ans.

L’entreprise pourra organiser la formation en suivant le BST-INFO 40/2. La personne qui donnera cette formation devra avoir les compétences techniques. Au besoin il est possible de faire appel à un spécialiste ou à un centre de formation. La formation doit avoir lieu au poste habituel de travail (chantier) ou dans un environnement similaire.

La durée de la formation est d’une journée pour un débutant et d’une demi-journée pour des personnes ayant une expérience préalable. Les groupes doivent être de maximum 8 personnes.

Informations nécessaires pour l’instruction:

R. Règle vitales
Règles vitales pour la construction

La vie et la santé des hommes est la priorité absolue

life-gard_einsatz_3

Cela signifie pour nous travailleurs et cadres que:

Nous respectons les règles de sécurité. La sécurité au travail est une tâche collective.
L’instruction et les Contrôles sécurité sont une partie importante de notre travail. En cas d’incertitude, nous nous renseignons.
En cas de danger pour la vie ou la santé, nous disons STOP! Dans de tels cas nous avons tous le droit et le devoir d’interrompre le travail.

Nous corrigeons les lacunes de sécurité immédiatement. Si cela n’est pas possible, nous l’anoncons à notre responsable et avertissons les collègues de travail. Lorsque les problèmes sont corrigés, nous reprenons le travail.

Supports pour le bâtiment:

Supports pour le génie civil et les routes:

S. Stress

Un niveau de stress élevé et incessant peut provoquer un ralentissement de la productivité et la perte de forces de travail qualifiées, comme par exemple des chefs de chantier et des contremaîtres. La solution de branche sicuro gère cette thématique et soutient tous les intéressés dans le but de limiter les surcharges et prévenir les burnouts et autres maladies.

Médecins spécialisés qui peuvent venir en aide:

https://www.noburnout.ch/liste-professionnels/

http://www.i-s-t.ch/consultations/consultations-de-medecine-du-travail/consultation-specialisee-travail-et-souffrance/