Diagnostiqueurs amiante

12. septembre 2016 | Entreprises gros-oeuvre, Non classifié(e), Planificateurs

La qualité insuffisante des rapports diagnostic amiante peut-être un sérieux problème pour les entreprises de désamiantage, voir pour les entreprise du bâtiment qui réalise des transformations. La SSE a soutenu de nouvelles mesures qui entrent peu à peu en vigueur.

Premièrement, la liste des diagnostiqueurs amiante a été retirée du site de la suva, elle est dorénavant publiée sur le site du forum amiante suisse (FACH)  sous « Que faire en cas de présence suspectée d’amiante? », puis sous « Adresses ». Mais surtout, le FACH a défini des critères de qualité applicables aux diagnostiqueurs amiante. Sur leur site se trouvent des informations sur ces critères d’acceptation sur la liste et un formulaire de requête d’inscription digne d’intérêt. Celui-ci précise qu’en cas d’anomalie majeure du diagnostic par rapport aux exigences de la liste de contrôle ou de violation grave des prescriptions en vigueur, le diagnostiqueur sera rayé de la liste après avoir pu faire valoir son droit d’être entendu. Une nouvelle évaluation pour intégration dans la liste ne sera possible qu’au terme d’un délai d’attente d’une année.

Nous recommandons donc que les entreprises signalent par écrit à la suva (mailto:amiante@suva.ch) lorsqu’un diagnostiqueur n’a manifestement pas respecté les standards de qualité dans l’établissement de son rapport. La suva évaluera la situation et transmettra le dossier au FACH.